Encore une journee en plein air

Nos amis toulousains sont allés découvrir le musée de ski et le tremplin d’Holmenkollen, pendant que leurs correspondent norvégiens se penchaient sur des matières dures les trois premiers cours ce matin.

Mais à 11H c’était fini, et on avait rendez-vous sur la station de métro à Holmenkollen. Un peu d’histoire – cette ligne de métro a été construite en 1898 pour transporter les gans dans les forets pour faire du sport ou des promenades, comme nous aujourd’hui. Tout était préparé pour une journée de ski. Les skis étaient cirés, waxés, fartés ou n’importe quoi par Mikkel avec du cire à colle universel argent. Il faut bien lui remercier.

La promenade a commencé à Frognerseteren, et aujourd’hui je pense que l’on peut vraiment dire que les Français ont fait un effort. Les conditions de faire du ski n’étaient pas très favorables, mais tout le monde ont réussi à aller jusqu’à Tryvannsstua. Quelques-uns sont descendus sur les skis, des autres sont descendus sur les pieds tandis que des autres encore, son descendus en faisant le luge. Ce qui était, cependant, le plus impressionnant, c’est que entre 5 et 10 des Français ont eu le courage d’aller par Ullevålseter jusqu’à Sognsvann. 12,5 kilomètres, et quelques-uns n’avaient jamais fait du ski de fond ! C’est vraiment plus impressionnant que être battu (c’est comme ça que l’on le dit en français ?) dans un match de basket.

Nous espérons que les fesses et les bras ne sont pas trop abimés, et que le sorti de ski ne dérange pas trop la fête ce soir.